Amdor

ALLOCUTION FINALE

MALTRAITANCE ENVERS LES PERSONNES AGEES

 

 

Mr Frantz REMY
Directeur de l'AMDOR

 



Mesdames,

 

 

Messieurs,

 

Chers congressistes

 

Lever le tabou qui entoure la maltraitance est certainement la tâche la plus difficile à réaliser et nous l'avons vu durant ces deux jours, nous avons constaté que les personnes les plus exposées au problème de la maltraitance étaient les enfants, les femmes, les personnes handicapées et surtout les personnes âgées.

 

Nous avons aussi évoqué la place du médecin généraliste, souvent témoin direct des actes de maltraitance, mais aussi des travailleurs sociaux. Toutefois, le constat que nous faisons, c'est surtout la difficulté à apprécier le phénomène tant ses formes que ses causes.

 

Si comme le disait le Professeur HUGONOT, le diagnostic est parfois difficile à établir le signalement d'un cas de maltraitance est un acte encore plus difficile à effectuer pour les travailleurs sociaux, comme le signalait à juste titre Madame Paulette KNEUR dans son intervention.

 

Nous avons pointé du doigt la nécessité de former toutes les personnes soignantes qui interviennent auprès des personnes âgées, afin d'éviter les cas de maltraitances. En un mot, faire de la prévention, comme l'a indiqué le professeur Marie BEAULIEU de l'Université de SHERBROOKE.

 

Eviter l'épuisement des professionnels et des familles. Outre les formes visibles de la maltraitance dont il a été question durant ces 2 jours, mais l'invisible demeure le secret de bon nombre de cas.

 

Devons nous attendre que les journalistes nous ramènent à la rubrique des faits divers un ou des cas de maltraitance !...

 

La mise en place des groupes de parole dans les institutions, les réunions avec les pensionnaires et les familles, l'élaboration de projet de vie individuel sont autant de moyens pour garantir le respect de la personne âgée en institution et nous l'avons vu.

 

En ma qualité de directeur de l'AMDOR et au nom des membres du comité d'organisation et de nos partenaires (Conseil général, Conseil Régional) permettez-moi de vous remercier toutes et tous intervenants et organisateurs.

 

Nous avons ainsi tenté de lever le voile sur un phénomène de société qui statistiquement se traduira par une augmentation du nombre de cas de maltraitance que l'on s'autorisera à signaler.

 

Nombreuses sont les personnes âgées qui se culpabilisent d'être une charge pour la personne qui les accueille et qui de ce fait préfère régresser plutôt que de se plaindre. La régression, le repli sur soi et le silence, souvent les résultantes d'attitudes de maltraitance.

 

La circulaire du 03 mai 2002 relative à la prévention et à la lutte contre la maltraitance envers les adultes vulnérables et notamment les personnes âgées, nous oblige aujourd'hui à avoir un autre regard sur la personne âgée qui doit être prise en charge dans sa globalité et non par rapport à son handicap spécifique.

 

Réponse de proximité, et développement de création d'antenne (Allô maltraitance, tels sont les mesures que nous devons mettre en application dans notre département et Monsieur BARCLAY, lors de son intervention l'a souligné.

 

Nous avons osé parler de maltraitance, nous espérons aujourd'hui qu'on parlera davantage de bientraitance et qu'autour de la bientraitance notre slogan sera : « agir, protéger, et prévenir ».

 

Notre ambition à l'AMDOR autour des rencontres c'est de créer un espace de réflexion et de faire avancer la gérontologie dans notre département.

 

L'année 2002 s'achèvera par l'organisation de notre 6ème rallye mémoire inter âge prévu le 16 novembre 2002 et par la remise des diplômes de la 4ème promotion du diplôme de gérontologie.

 

2003 sera marqué par 2 évènements ô combien importants. Tout d'abord, l'organisation de notre 3ème séminaire de l'école des parents prévu en mars 2003 autour du thème de la « Médiation aux couleurs Arc-en-ciel » et en octobre 2003 de l'organisation de notre 1er Congrès des Travailleurs Sociaux, une journée sera consacrée aux problèmes du 3ème âge et nous avons prévu d'échanger autour du thème : « Corps, sexualité, et santé » avec la contribution d'éminents spécialistes.

 

Encore une fois, chers congressistes, acteurs sociaux, intervenants, bénévoles et exposants, Conseil Général, comité d'organisation, merci à vous tous et rendez-vous à l'année prochaine.

 

Je vous remercie.

 

Frantz REMY

Directeur

 

Contact et accès Plan du site Mentions légales Créé par iDcroisées